Accueil > Cours > Communication : > Apprendre autrement

Apprendre autrement


La nature de l’image

Comment faire un commentaire d’image
L’approche préléminaire.
Le commentaire de l’image
La méthodologie d’analyse d’une image

La prise de notes

Capacité de mémorisation
la concentration et l’attention
l’organisation et la structuration

La lecture d’un article de presse

 

 

La nature de l’image

Une image est un modèle visuel dont les signifiants (ce que l’on voit) ressemblent aux référents (ce que l’on pense). La nature de l’image, c’est quand on perçoit l’image globalement et très rapidement.

Comment faire un commentaire d’image

L’approche préléminaire.

C’est un commentaire le plus neutre possible. On décrit ce que l’on voit par ordre ; on commence par le premier plan et on finit par le dernier. On garde le sens de lecture conventionnel de la gauche vers la droite. Ce commentaire ne doit pas contenir d’analyse ou de commentaire d’interprétation

Le commentaire de l’image

On interprète le message visuel, et on essaye d’y trouver les connotations nécessaires

La méthodologie d’analyse d’une image

  1. On commence par l’introduction (référence du message : auteur, titre, date, circonstance de création, nature)
  2. Le contenu culturel : les lieux, personnes objets les actions ou l’histoire ; idées, opinions de l’image. Les goûts, les passions, les sentiments.
  3. Le contenu symbolique : c’est tout ce qui relève de l’inconscient
  4. Le contenu esthétique : les couleurs, les formes, ombres, lumières, dégradés...
  5. Conclusion : bilan des recherches et jugement de valeur porté sur l’image.

La prise de notes

La prise de notes est un moyen de représenter les informations en le synthétisant. Il faut être capable d’écrire l’essentiel très vite, sans s’occuper des détails. La source de la prise de notes est principalement orale, mais aussi mentale (souvenirs, mémoires, réflexion...), à partir de l’observation directe de la réalité, et aussi à partir d’un document écrit (livre, texte...).
Pour prendre des notes, il faut avoir une capacité de mémorisation, savoir écouter (être attentif et concentré)

Capacité de mémorisation

Test de perception sensorielle Le cerveau contient deux parties :
Hémisphère droite (à gauche) : il contient émotion, intuition, sens artistique, musique, reconnaissance des formes
Hémisphère gauche (à droite) : fait appel a la logique, raisonnement, calcul, langage
Deux conditions indispensables pour avoir une bonne mémoire : la perception et la concentration
Facteurs qui rentrent en jeu :

  • association et relation avec des mots clés
  • liens sémantiques entre les mots
  • raisonnement
  • représentation imagée

on peut essayer de rendre visuel ce qu’on doit retenir

la concentration et l’attention

écouter comprendre analyser demande de l’attention et de la concentration

l’organisation et la structuration

Pas de recto verso, mettre le numéro de page. Couper la feuille en deux. A droite on prend des notes, et a gauche les exemples.
Prise de notes

Méthode structurée
On met tous les mots clé à l’intérieur.
Méthode pré cadrée (nécessite documents)
Méthode systémique prend la forme d’un schéma
Méthode arborescente prend la forme d’un arbre
Méthode heuristique toutes les idées sont centrées par rapport au thème de départ

 

La lecture d’un article de presse


1.Chercher un angle d’attaquetitre, fil conducteur
2.Mettre l’information en scèneanimer, donner envie de lire le texte
3.Miser sur l’extraordinairemettre de l’inattendu, de l’irréel
4.Emouvoirdécrire les sentiments, impliquer le lecteur
5.Faciliter l’identificationfaire participer le lecteur, il se met à la place de quelquechose ou de quelqu’un

Court : information au début de l’article
Long :
Latéral : souvent constitué d’encadrés qui apportent des compléments d’information